fiers trépassés
eTous les fiers trépassés qui sont un sous mon frontL'éclair qui luit ainsi qu'une pensée naissanteTous les noms six par six les nombres un à unDes kilos de papier tordus comme des flammesEt ceux-là qui sauront blanchir nos ossementsLes bons vers immortels qui s'ennuient patiemmentDes armées rangées en batailleDes forêts de crucifix et mes demeures lacustresAu bord des yeux de celle que j'aime tantLes fleurs qui s'écrient hors de bouchesEt tout ce que je ne sais pas direTout ce que je ne connaîtrai jamaisTout cela tout cela changé en ce vin purDont Paris avait soifMe fut alors présentéActions belles journées sommeils terriblesVégétation Accouplements musiques éternellesMouvements Adorations douleur divineMondes qui vous rassemblez et qui nous ressemblezJe vous ai bus et ne fut pas désaltéréMais je connus dès lors quelle saveur a l'universJe suis ivre d'avoir bu tout l'universSur le quai d'où je voyais l'onde couler et dormir les bélandresÉcoutez-moi je suis le gosier de ParisEt je boirai encore s'il me plaît l'universÉcoutez mes chants d'universelle ivrognerieEt la nuit de septembre s'achevait lentementLes feux rouges des ponts s'éteignaient dans la SeineLes étoiles mouraient le jour naissait à peineEnd of the Project Gutenberg EBook of Alcools, by Guillaume Apollinaire END OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK ALCOOLS START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK L'HÉRÉSIARQUE ET CIE Produced by Laurent Vogel, Hugo Voisard and the OnlineDistributed Proofreading Team at http://www.pgdp.net (Thisfile was produced from images generously made availableby the Bibliothèque nationale de France (BnF/Gallica) at) GUILLAUME APOLLINAIRE L'Hérésiarque & Cie --TROISIÈME ÉDITION-- PARIS P.-V. STOCK, ÉDITEUR 155, RUE SAINT-HONORÉ, 155 1910 Tous droits réservés.L'auteur et l'éditeur déclarent réserver leurs droits de traduction etde reproduction pour tous les pays, y compris la Suède et la Norvège.Cet ouvrage a été déposé au Ministère de l'Intérieur (section de lalibrairie) en octobre 1910.OUVRAGES DU MÊME AUTEURChez HENRI KAHNWEILER, éditeur, 28, rue Vignon:L'Enchanteur Pourrissant, avec bois d'André Derain; _Édition deBibliophiles_, 106 exemplaires. L'exemplaire sur papier vergé 60 francs L'exemplaire sur papier Japon 120 --SOUS PRESSEChez DEPLANCHE, _Éditeur d'Art_, 18, rue de la Chaussée-d'Antin:Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée, poèmes, avec bois de Raoul Dufy,_Édition de Bibliophiles_, 120 exemplaires. L'exemplaire sur papier Hollande 100 francs L'exemplaire sur papier Japon 125 --E. GREVIN--IMPRIMERIE DE LAGNY_De cet ouvrage il a été tiré à part_ VINGT ET UN EXEMPLAIRES SUR PAPIERDE HOLLANDE _numérotés et paraphés par l'éditeur.__À THADÉE NATANSON CES PHILTRES DE PHANTASE_LE PASSANT DE PRAGUEEn mars 1902, je fus à Prague.J'arrivais de Dresde.Dès Bodenbach, où sont les douanes autrichiennes, les allures desemployés de chemin de fer m'avaient montré que la raideur allemanden'existe pas dans l'empire des Habsbourg.Lorsqu'à la gare je m'enquis de la consigne, afin d'y déposer ma valise,l'employé me la prit; puis, tirant de sa poche un billet depuislongtemps utilisé et graisseux, il le déchira en deux et m'en donna unemoitié en m'invitant à la garder soigneusement. Il m'assura que, de soncôté, il ferait de même pour l'autre moitié, et que, les deux fragmentsde billet coïncidant, je prouverais ainsi être le propriétaire du bagagequand il me plairait de rentrer en sa possession. Il me salua enretirant son disgracieux képi autrichien.À la sortie de la gare François-Joseph, après avoir congédié lesfaquins, d'obséquiosité tout italienne, qui s'offraient en un allemandincompréhensible, je m'engageai dans de vieilles rues, afin de trouverun logis en rapport avec ma bourse de voyageur peu riche. Selon unehabitude assez inc

留言

发表留言














只对管理员显示


引用